Saturday, 18 March 2017

Vient de paraître d'Ombres de Cathy Garcia

Édité et imprimé par l’auteur

Sur papier 100gr calcaire
Couverture 250 gr calcaire
100 % recyclé

Dépôt légal : mars 2017
à commander directement auprès de l'auteure

10 €  ( + 2 € pour le port)









Extrait

La cage d'escalier


L'enfance réfugiée
dans un grenier vide
quelque chose d'intangible
qui a noué à jamais
les possibles

un souffle à peine
perceptible
la peur transparente
rêve atone
mémoire éblouie

la cage
d'escalier

Sunday, 29 January 2017

mgv2_87 La petite mort 01_17

Buy it here. Read it here or here


Illustrations by: Flora-Michèle Marin, Caravaggio, Cecilia Beaux, Luemmel, LookCatalog, and anonymous


Shawn Aveningo Sanders: Ecstatic Death, The Gift

Stéphane Bernard: Bailler, Lance

Robert Beveridge: Downpour

Alexandra Bouge: prose

Roisín Browne: Morning Kiss

Michael Coolen: Blowing All Reason Out of Mind

Alain Crozier: poèmes

Will Daunt: Mooring

Amitabh Vikram Dwivedi: Lovers, Meek

Alexis Rhone Fancher: La Petite Mort, Something I Want

Jack Grady: Why Good Girls Love Bad Boys, Lust of the Bones

Deborah Guzzi: The Denial of Eve

Lynn Hoffman: Wet Thoughts, Your Cock

François Ibanez: L’Araignée, Le baiser, Entre les lignes, Malédiction

Rose Knapp: Blind Séance Sears, Poly Positivist Syllogism, Simple Syntax Structura Nightshade

David W. Landrum: The Ecstasy of Santa Teresa

Patrice Maltaverne: poèmes

Philippe Nadouce: Latitudes, Atmosphères

James B. Nicola: The Mind of the Beholder, Help

Dragoş Niculescu: The Inner Wind

Crystal Mazur Ockenfuss: Those dreams, Walt Whitman watching

Suzanne Rancourt: Mish’ala, Caput Mortuum, Curves of Grace

Randel McCraw Helms: On First Discovering the Little Death, The Bridegroom Calls for Songs of Love, Song, Thirty Ways to Pass the Time with the One, You Love Best

Olivier Robert: Onanisme d’ombre

J.J. Steinfeld: The Oldest Profession Revisited, In the Greyest Part of the Afternoon, Existence Is a Hoax, a Woman in Fishnet, Stockings Told Me When I Was Twenty, The Kafka Lovers, She's Nearly Naked, You're Fully Dressed, La Petite Mort Sounds So Sexy, Existential

J. Lee Strickland: The Nail

John Tavares: Sibling Rivalry

Saturday, 31 December 2016

The Erbacce Prize for poetry 2017

A DATE FOR YOUR DIARY!

The highly acclaimed and prestigious Erbacce Prize for poetry, (in its tenth year) now with SEVEN winning chances,opens for submissions on January 1st 2017

It is completely FREE to enter with no phony reading fees or entry fees

TOTALLY FREE TO ENTER

First prize is publication of the poets complete works plus a generous royalties contract and a dedicated sales page
http://erbacce-press.webeden.co.uk/#/erbacce-prize/4533449873

Please pass this email on to fellow poets world-wide and do visit the erbacce sales page at
http://erbacce-press.webeden.co.uk/#/sales/4528051110

and read the wonderful testimonials at
http://erbacce-press.webeden.co.uk/#/testimonials/4527798860








Wednesday, 28 December 2016

Nouveaux délits 56 - Janvier, février, mars 2017

Couverture Nouveaux délits 56
janv. fév. mars 2017

 

Voici donc le 13ème édito de bons vœux pour la nouvelle année, ce qui devrait suffire à porter bonheur parce que pour ce qui est du stock de formules, il est depuis belle lurette épuisé…. Et aussitôt une question vient clignoter dans mon cerveau arborescent : mais c’est qui cette lurette ? Il s'agirait en fait, dixit the web, d'un mot inventé, un hybride entre belle et heurette, heurette signifiant « une petite heure », ce qui est pour le moins étrange, si on considère que toute heure est censée avoir la même durée. En temps en tout cas, mais peut-être pas en sensation de temps. On sait bien qu’une heure de plaisir passe bien plus vite qu’une heure de galère, une heure à la plage passe certainement plus vite qu’une heure sous les bombes, pour peu qu’elles tombent à côté. Il en va donc sans doute de même pour les années, aussi pourrions-nous penser que si nous avons l’impression que « ça » passe de plus en plus vite, c’est que tout ne va pas si mal pour nous finalement. Aussi pourrait-on se souhaiter tout pleins de belles lurettes, non ? Pour ma part j’aurais tellement de choses à souhaiter concernant le sort de l’humanité, que je préfère me taire et laisser la parole aux poètes.                       CG

 

 

Il était une chose que seule la terreur pouvait obtenir, c’était que ces centaines d’hommes bouillonnant au fond de la baraque fissent silence. Seule la terreur… et la poésie. Si quelqu’un récitait un poème, tous se taisaient, un à un comme des braises s’éteignent. (…) Un manteau d’humanité les recouvrait. J’apprenais que la poésie est un acte, une incantation, un baiser de paix, une médecine. J’apprenais que la poésie est une des rares, très rares choses au monde qui puisse l’emporter sur le froid et sur la haine. On ne m’avait pas appris cela.

Jacques Lusseyran in Le monde commence aujourd’hui

AU SOMMAIRE 

Délit de poésie non formatée :

Anna de Sandre
Samaël Steiner
Myriam Ould-Hamouda
Saïd Mohamed
Quelques prensées de Matthias Richard
Le tremble au cœur autour (extraits) de Jacques Allemand 

Résonance :

Règne animal de Jean-Baptiste Del Amo, Gallimard 2016
Les Palsou – Un conte de Noël d’André Bouchard, Seuil jeunesse 2016 

Les délits d’(in)citations réfugiés dans les coins ont des choses à dire. Quant au bulletin de complicité, il tapine toujours au fond en sortant.

Nouveaux Délits - Janvier 2017 - ISSN : 1761-6530 - Dépôt légal : à parution - Imprimée sur papier recyclé et diffusée par l’Association Nouveaux Délits Coupable responsable de tout : Cathy Garcia Illustrateur : Patrick Le Divenah Correcteur : Élisée Bec  


Monday, 12 December 2016

Cabaret 20 et Belle Immanence de Miloud Keddar

Reçu samedi dernier le dernier numéro de la revue Cabaret (20): L'arc-en-ciel n'a que sept couleurs.
Illustrations Sophie Brassart
Et le recueil de Miloud Keddar, Belle immanence aux éditions Le petit rameur (5€)
Illustrations Jacques Valette
Informations auprès de Revue cabaret/Le petit rameur
31 rue Lamartine
71800 La Clayette
www.revuecabaret.com

Friday, 21 October 2016

Call for submissions issue 87 | 01_17 La petite mort

Painting: French School, 18th Century "LA PETITE MORT" oil on canvas
The next issue of mgversion2>datura (mgv2_87 01_17) will be themed La petite mort (The little death). Submit prose, poetry, artwork until December 31, 2016 @ mgversion2datura@gmail.com. Simultaneous and previously published welcome. More details here http://mgversion2datura.blogspot.fr/p/submit-contribuer.html

*****

Le prochain numéro de mgversion2>datura (mgv2_87 01_17) aura pour thème La petite mort. Proposez vos textes prose ou poésie, illustrations avant le 31 décembre 2016 à l'adresse mgversion2datura@gmail.com. Plus d'infos ici http://mgversion2datura.blogspot.fr/p/submit-contribuer.html


Thursday, 20 October 2016

mgv2_86 | Proletarian Literature | 10_16


mgv2_86 | Proletarian Literature | 10_16
edited by Walter Ruhlmann & Jan Bardeau
© mgversion2>datura & contributors, October 2016
with the work of Jan Bardeau, Christopher Barnes, Roisin Browne, Jack Grady, Deborah Debbie Guzzi, Strider Marcus Jones, Perrin Langda, Donal Mahoney, Karla Linn Merrifield, Stephenson Muret, James B. Nicola, Mark Sashine, O' Neill Peter, Norman J. Olson, Collin Piprell, Steve Slavin, J.J. Steinfeld, and Mercedes Webb-Pullman

to read it on issuu.com: https://issuu.com/mgversion2/docs/mg86
to read it on calameo.fr:http://www.calameo.com/read/0000281514e00e5e9d5fb
to order a copy from lulu.com:http://www.lulu.com/shop/walter-ruhlmann-and-jan-bardeau/mgv286-proletarian-literature-1016/paperback/product-22908210.html

Contents | Sommaire

Illustrations by: Roy Brockman, Kanthipol, J.M. Lopez

Jan Bardeau: Prose
Christopher Barnes: Five Byron Slang Poems
Roisin Browne: On Anaconda Road
Jack Grady: Louise, the Red She-Wolf of Montmartre -- Louise, la louve rouge de Montmartre translated by the author
Deborah Guzzi: The Process
Strider Marcus Jones: The Samaritan Machine, Submissive in Sub-Human Herds, Boots of Harley
Perrin Langda: Punk à chatte
Donal Mahoney: Back Then and Write Now
Karla Linn Merrifield: Work, The Poet at Rainbow’s End, Enslavement by Commandment
Stephenson Muret: Revolt of the Zoo Animals
James B. Nicola: The Test, Fitchburg
Mark Sashine: У СТЕНЫ -- With My Son At The Wall Of Communards At Père La Chaise Cemetery
translated into English by Hal O’Leary
Peter O’Neill: And Here is this Morning's Poetry
Collin Piprell: Hot Enough to Kill
Steve Slavin: Don’t Know Much about the French I Took
J.J. Steinfeld: Not Like Soil and Water and Air, Nametags, Chasing Someone Else's Messiah, In the Opposite Direction
Mercedes Webb-Pullman: Antoly Moskvin's girls at tea, Noelene, Robyn Shirley, You kids help your father with the firewood